CENTRALE; TOUT PEUT ARRIVER!

PAR PIERRE LEBRUN - Nous poursuivons nos analyses division par division dans la ASHL. Aujourd'hui, je vous parle de la division Centrale de la conférence de l'Ouest. Sans manquer de respect envers aucune formation de cette division, je crois que c'est la plus faible de la ASHL. Toutefois, je pense sincèrement que c'est la seule division où chaque équipe peut espérer atteindre les séries éliminatoires. Il m'a été très difficile de départager les équipes de ce groupe mais allons-ci tous ensemble.

DALLAS STARS
Oui, les Stars sont une des risée de la ligue. Ils ont participé une seule fois au tournoi printanier et c'était lors de la toute première saison de la ASHL. L'attente est très longue pour les partisans du Texas mais j'aime le boulot fait par Pierre-Luc Brisson, DG de l'équipe. Il a été patient et n'a pas fait de geste sur des coups de tête et son équipe pourrait surprendre cette saison. L'équipe a repêché Kaapo Kakko lors du dernier repêchage et le jeune finlandais pourrait bien se retrouver sur les deux premiers trios dès sa première saison. Ça va faire quelque chose a donner aux partisans du moins. J'aime l'attaque du club même si elle manque de profondeur quelque peu. Sean Couturier, Mathew Barzal et Leon Draisaitl font partie de l'élite du circuit BG. Tomas Tatar peut également amasser sa part de points. Cependant, c'est défensivement que tout se gâche à Dallas. Shea Weber est présent et excellent mais à part lui, il n'y a rien à écrire à sa mère. Alex Petrovic, Duncan Siemens et Colin Miller sont bien bons mais ils ne sont pas dans la bonne chaise. C'est sans parler du vieillissant Corey Crawford qui n'a plus l'étoffe d'être un gardien de but partant dans la ASHL.
Prédiction: 8e - Exclu des séries

MINNESOTA WILD
Il est très difficile de placer le Wild du Minnesota dans cette division car cette formation nous a offert de bonnes et de moins bonnes performances au cours des dernières années. La formation dirigé par Dale Hunter et gérer par Alain Bosch est intéressante. À l'offensive, les présences de Blake Wheeler, Evegeny Kuznetsov, Tomas Vanek, Kevin Labanc et Jakub Voracek me démontre que le Wild a un groupe offensif capable de rivaliser avec les meilleurs formations de la ligue. Comme à Dallas, c'est à la défensive que se trouve la faiblesse de l'équipe du Minnesota. Les Stars ont Shwa Weber, le Wild a Ryan Suter. Simon Despres et Matt Dumba sont de bons arrières mais il manque un gros défenseur dans la charnière centrale d'Alain Bosch. Devant le filet, c'est également un gros point d’interrogation chez le Wild. Dans quelques saisons, ce ne sera plus un problème car le jeune américaine Thatcher Demko se développe très bien et sera dans un futur pas très lointain le gardien #1 de cette équipe. Pour cette saison, j'ai des doutes concernant son statut. Il partagera le filet avec Petr Mrazek. Deux bons gardien certes mais l'un d'eux devra se surpasser si le Wild veut être de la danse printanière.
Prédiction: 5e - Exclu des séries

COLORADO AVALANCHE
Un triste cycle est en train de se vivre au Colorado. L'équipe dirigé de main de maître par Tony Roy était une habituée des séries éliminatoires. L'an dernier, l'équipe a été exclu du tournoi printanier et je doute fort bien qu'elle se dirige vers une reconstruction. La perte de Jaroslav Halak a sans doute été un facteur déterminant dans la descente de l'équipe dirigé par Dave Tippett. L'équipe est toujours bonne. Elle va compétition soir après soir mais sur papier, elle a perdu des plumes. Offensivement, l'attaque est toujours dirigé par le surdoué Sean Monahan. Evgeny Grachev, Robby Fabbri et Magnus Paajarvi semblent être ceux qui doivent suivre Monahan et je doute qu'ils ont les aptitudes nécessaires. À la ligne bleue, c'est également flou. Le capitaine Niklas Hjalmarsson est excellent mais à part lui, il y a peut-être le défenseur offensif Marc-André Gragnani. Il manque dans cette équipe un ou deux joueurs d'impact. Devant le filet, deux bons gardiens sont présents en Martin Jones et Andrew Hammond. Une belle lutte est à venir pour le poste de gardien #1 mais celui qui gagnera la course devra être surprenant cette saison pour que l'Avalanche soit des prochaines séries.
Prédiction: 6e - Exclu des séries

St-Louis Blues
Les Blues de St-Louis sont les champions en titre de la division Centrale ayant connu une saison de 105 points l'an dernier. Je vois en eux encore une meilleure formation cette année avec les mêmes forces et faiblesses. Leur force; clairement l'offensive! L'attaque de Peter DeBoer est impressionnante et très jeune. Le top 6 est composé de Ryan Johansen, Mark Scheifele, Mitch Marner, Vladimir Tarasenko, Nazem Kadri et Valeri Nichushkin. Tous des joueurs en bas de 30 ans et je ne parle même pas du petit Tyler Johnson. Si j'étais Mélissa Roussel, DG de l'équipe, j'échangerais l'un de mes attaquants contre un bon défenseur car la défensive, c'est la grosse faiblesse de l'équipe et ce qui devrait la bloquer en série. John Klingberg est présent et spectaculaire mais ses lacunes défensives sont connus. En fait, il n'y a aucun défenseur défensif pouvant s'illustrer dans son territoire. Il y a peut-être Kevin Klein mais il ne mérite pas d'être dans ce texte. Cela va donner beaucoup de travail au gardien finlandais Tuukka Rask. L'équipe est très proche d'être candidate à la Coupe Stanley mais la brigade défensive doit être amélioré.
Prédiction: 2e - En série

NASHVILLE PREDATORS
Mathieu Boudreault est le genre de DG que vous n'entendez pas beaucoup parler mais qui fait très bien son travail. Il a déjà amener les Oilers d'Edmonton à la finale de la Coupe Stanley et aujourd'hui, il est en train de bâtir le même genre d'équipe à Nashville. J'adore la progression de l'équipe. Il n'y a rien de précipité. Chaque chose en son temps. C'est une formation très bien balancée, peut-être la mieux balancée de la division. À l'attaque, on retrouve un beau mélange de vétérans et jeunesse composé d'Henrik Sedin qui lui a décidé de continuer de jouer pendant que son jumeau Daniel lui fait des bye bye dans les gradins, Nathan MacKinnon, Colin Wilson, Sam Reinhart, Kirill Kaprizov et Oliver Bjorkstrand. C'est une attaque bien diversifié avec des marqueurs et des passeurs. À l'arrière, nous avons une défensive très bien dirigé par Roman Josi épaulé par Tyson Barrie, Dmitri Orlov et Brett Pesce. Je pense que la formation dirigé par Bruce Boudreau peut et va surprendre cette saison. Toutefois, à Nashville, nous pleurons le départ de Pekka Rinne pour Vegas via le repêchage d'expansion. Le filet des Preds sera donc donné aux jeunes Carter Hart et Tristan Jarry. Ils sont jeunes pas mal pour amener une Coupe dans la ville du country je trouve.
Prédiction: 1er - En série

DETROIT RED WINGS
Voilà une équipe que j'aime comparer aux Panthers de la Floride dans l'association de l'Est. Après avoir gagné la Coupe Stanley en 2018, la troupe du bouillant DG J-P Vandal s'est trouvé exclu du tournoi printanier l'an dernier. Comme les Panthers, les Wings sont une formation qui font beaucoup d'échanges ce qui est difficile pour la chimie d'une formation. Le problème l'an dernier était peut-être là. Il faut également dire que l'équipe dirigé par Mike Babcock est très jeune mais elle regorge de talent. À l'attaque, on retrouve entre autre les prodiges Auston Matthews et Patrik Laine en plus de Ryan Nugent-Hopkins, Jaden Schwartz et Artemi Panarin. C'est exceptionnel. Défensivement, il y a d'excellents éléments également en Vyacheslav Voynov, Nick Leddy, Jaccob Slavin et Dmitri Kulikov. Dans les filets, à 32 ans, Ondrej Pavelec est encore un des meilleurs cerbères de la ASHL. Clairement, la saison dernière a simplement été une erreur de parcours pour les Red Wings. Cette équipe va revenir dans le tournoi printanier cette saison, j'en suis certain mais il a un gros manque d'expérience qui fait en sorte que je ne les favorise pas pour reprendre leur titre de Lord Stanley.
Prédiction: 3e - En série

CHICAGO BLACKHAWKS
Habitués des séries éliminatoires, les BlackHawks ont seulement raté deux fois le rendez-vous printanier et c'était lors des deux premières saison de la ASHL. Olivier Coudé dirige cette formation de très belle façon. Il ne fait pas des mouvements pour le plaisir de faire des mouvements. Chaque geste est calculé de sa part et ça fait en sorte, qu'il a année après année une équipe gagnante sous la main. Cependant, cette saison, ça devrait être un peu plus difficile pour les hommes de Joel Bouchard. La perte de Patrick Kane au dépend des Knights de Vegas va faire très mal à la formation. Il y a encore de la qualité dans ce groupe mais l'attaque en mange tout un coup. Le capitaine de toujours Jonathan Toews en aura plein les bras. Il faudra que des gars comme Mike Hoffman et T.J. Oshie soient très bons pour remplacer Patrick Kane. Toutefois, la force des Hawks, c'est la défensive. Leur groupe défensif en est un des meilleurs de la ligue. Les jeunes Ryan Murray et Noah Hanifin sont déjà excellents et très bien supporté par les vétéran Dennis Wideman et Cody Franson. Devant le filet, Carey Price qui n'a plus besoin de présentation est toujours l'un des meilleurs gardiens de la planète. Cette saison sera plus difficile pour Chicago mais les séries sont toujours possibles.
Prédiction: 4e - En série

WINNIPEG JETS
À son arrivé à la barre de l'équipe il y a un peu plus d'un an, Maxyme Veaudry a voulu faire une reconstruction rapide à Winnipeg en faisant l'acquisition de plusieurs choix au repêchage. Il est difficile de dire si sa stratégie a fonctionné aujourd'hui mais je crois que les Jets se sont améliorés comparativement à l'an dernier mais je doute que ce soit suffisant pour atteindre les éliminatoires. C'est encore une formation qui manque considérablement d'expérience mais le talent est là. Jordan Eberle et Tyler Seguin seront les chefs d'orchestres de l'attaque très bien épaulé par Andre Burakovsky, Alexander Kerfoot et Nino Niederreiter. Les Brady Tkachuk, Oliver Wahlstrom, Filip Zadina et Adam Brooks sont encore en progression. Défensivement, il y a le spectaculaire Brent Burns qui peut également jouer à l'attaque. Jake Gardiner est un autre bon défenseur offensif tandis que Dion Phaneuf se charge de la défense. J'aimerais voir Veaudry acquérir un autre défenseur défensif car la brigade défensive des Jets doit être amélioré pour espérer être des séries. J'ai très hâte de voir ce que Jordan Binnington va faire devant le filet de l'équipe dirigé par Mike Sullivan. Il devrait avoir le filet comme #1. Les Jets sont une belle formation à devenir.
Prédiction: 7e - Exclu des séries

La division Centrale est vraiment une division ouverte où que les huit formations peuvent espérer être des prochaines séries. Toutefois, je pense sincèrement que les Prédateurs, Blues et Red Wings sont une coche au dessus de leurs rivaux. Dans ma prochaine chronique, nous allons analyser la seule division de neuf formation, la Pacifique.

Salut!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *