SOIRÉE BOSTONNAISE!

PAR PIERRE LEBRUN - La saison morte bat son plein dans la ASHL présentement. Nous en profitons pour nous reposer avant l'excitante neuvième saison qui frappe à nos portes. La ligue est dans sa période des agents libres mais entre vous et moi, aucun joueur va véritablement changer le visage d'une formation cette saison.

Aujourd'hui, les grosses têtes de la ASHL se sont réunis comme à l'habitude dans un chic hôtel de Las Vegas pour la traditionnelle remise des trophées pour la saison 2018-2019. Nous connaissions évidement déjà des gagnants de certains trophées. Steven Stamkos du Lightning de Tampa Bay a mis la main pour une deuxième saison consécutive sur les trophées Maurice Richards et Art Ross remis au meilleur buteur et pointeur de la ASHL. L'an dernier, le capitaine de Tampa a amassé 95 points et 44 buts. Il s'identifie beaucoup comme le meilleur joueur circuit BM. L'excellent duo de gardiens des Bruins de Boston formé de Josh Harding et Igor Shestyorkin ont remporté l'honneur William Jennings remis aux gardiens de l'équipe ayant encaissé le moins de buts durant la campagne. Les Bruins de Doug Weight ont carrément dominé la saison régulière l'an dernier encaissant seulement 191 buts contre. Dommage qu'il ait tombé tôt en série éliminatoire. Josh Harding s'est également vu remettre le trophé Roger Crozier remis à l'homme masqué ayant obtenu le meilleur % d'arrêt. Les dirigeants de la ASHL ont également rappelé à tout le monde que Drew Doughty des Kings de Los Angeles avait remporté le trophée Conn Smythe remis au meilleur joueur des dernières playoffs. Finalement, l'attaquant des Golden Knights de Vegas, Patrick Kane s'est vu remettre le trophée au joueur ayant récolté le meilleur différentiel. Kane évoluait l'an dernier avec les BlackHawks de Chicago et il a maintenu un impressionnant différentiel de +38.

Suite à ces honneurs déjà connues, la soirée pouvait vraiment commencer. Elle débutait avec les trois trophée réservés à la Ligue Américaine commençant par le Johnny Bower remis au meilleur gardien de la ligue. Sans grande surprise, le gagnant fut le jeune gardien du club-école des BlackHawks de Chicago, MacKenzie Blackwood. Ce dernier a été utilisé à profusion l'an dernier disputant 62 rencontres. Il a amassé 36 victoires, une moyenne d'efficacité de 2,81 et un % d'arrêt de ,912. Blackwood semble être prêt à faire le saut dans la grande ligue. Marek Mazanec et Eddie Lack étaient les deux autres gardiens en nomination. Les IceHogs de Rockford ont été à nouveau à l'honneur peu après quand Rasmus Andersson a devancé Ian McCoshen et Ville Pokka pour remporter le trophée Eddie Shore remis au meilleur défenseur de la AHL. Andersson a démontré que sa place était dans la ASHL car il a dominé complètement la ligue Américaine. Il a terminé au sommet des pointeurs de sa formation avec un impressionnant total 64 points en 79 matchs. Depuis, Rasmus Andersson a été échangé aux Kings de Los Angeles et son objectif est réellement de jouer avec les champions en titre la saison prochaine. Et pour complété une soirée parfaite, le défenseur suédois a également mis la main sur l'honneur Jody Gage remis au joueur le plus utile du circuit devançant Ryan Shannon et Kailer Yamamoto au scrutin. Soirée parfaite pour le club-école des Hawks.

Par la suite, les choses sérieuses débutaient avec le trophée King Clancy remis au meilleur leader de la ASHL. En nomination, nous avions Steven Stamkos du Lightning de Tampa Bay, Claude Giroux des Flyers de Philadelphie et Jonathan Toews des BlackHawks de Chicago. La thématique des Hawks s'est poursuivi et Jonathan Toews a été déclaré gagnant pour succédé à Anze Kopitar qui avant remporté pareil honneur l'an dernier. Le trophée suivant était le Frank Selke remis au meilleur attaquant défensif. Ryan Kesler des Canucks de Vancouver avait remporté les cinq premiers Selke dans la ASHL avant de voir Jonathan Toews et Ryan O'Reilly gagner les suivants. Jonathan Toews était encore nommé pour ce trophée mais c'est finalement Bryan Rust des Penguins de Pittsburgh qui a été déclaré gagnant. Un très bel honneur pour cet employé de soutien. L'autre nommé était Tanner Pearson des Sharks de San Jose.

Concentrons-nous maintenant sur nos défenseurs. Le trophée Paul Coffey remis au meilleur défenseur offensif avait en nomination Drew Doughty des Kings de Los Angeles, Cam Fowler des Ducks d'Anaheim et Erik Karlsson des Sénateurs d'Ottawa. Sans surprise, c'est Cam Fowler qui a été nommé gagnant grâce à sa saison exceptionnelle de 89 points en 82 rencontres. Étrangement, la vedette des Ducks n'était pas nommé pour le trophée Norris remis au meilleur défenseur. En nomination, nous avions Alex Pietrangelo du Canadien de Montréal, Charles McAvoy des Bruins de Boston et Drew Doughty des Kings de Los Angeles. C'est finalement le jeune Charles McAvoy qui a devancé les deux superstars de la ASHL. Il faut dire que le jeune s'est identifié comme un des défenseurs les plus complets de la ligue. Il amasse des points, est excellent dans sa zone et frappe tout ce qui bouge. À l'instar de sa formation, McAvoy a connu une saison de rêve.

Un des trophées les plus appréciés de la ASHL est certainement le Calder remis à la meilleure recrue de la ASHL. Mikhail Sergachev avait remporté le trophée en 2018. Cette année, en nomination, nous avions deux joueurs médiatisés en Rasmus Dahlin et Elias Pettersson mais c'est Ondrej Kase, 23 ans des Devils du New Jersey qui a mis le grappin sur le trophée. L'attaquant a marqué 23 buts et amassé 47 points cette saison ce qui lui a donné le 2e rang des pointeurs de son équipe.

Ensuite, nous y allions pour les trophées des vieux. C'est-à-dire les honneurs Sam Pollock remis au meilleur DG du circuit et Jack Adams au meilleur entraîneur. Pour le Sam Pollock, c'est Maxime Bourrassa des Coyotes de l'Arizona qui remporte la palme devant Alexandre Brabant des Bruins de Boston et Steeve Garneau des Kings de Los Angeles. Très impliqué auprès de la ligue, Maxime est très apprécié et respecté de ses confrères. D'année en année, les Coyotes sont toujours au plus fort de la course et c'est en grande partie grâce à leur DG. Bourrassa succède à Alain Bosch qui avait remporté l'honneur en 2018. Pour ce qui est du trophée Jack Adams, les nommés étaient Doug Weight des Bruins de Boston, Peter DeBoer des Blues de St.Louis et Ted Nolan du Lightning de Tampa Bay. Sans grande surprise, Doug Weight a été couronné suite à la saison extraordinaire des Bruins qui sont carrément sortie de nul part l'an dernier pour remporter le trophée du Président. L'an prochain, Doug voudra avoir le même succès en série éliminatoire.

L'honneur suivant était le trophée Bill Masterton remis au joueur ayant fait le plus beau retour en 2019 versus la saison qu'il a connu en 2018. En nomination, nous avions Zach Bogosian des Coyotes de l'Arizona, Adam Larsson des Flyers de Philadelphie et Luke Schenn des Maple Leafs de Toronto et c'est le défenseur des Coyotes, Zach Bogosian qui succède à Brendan Smith. Zach a été miraculeux la saison passé avec une récolte de 75 points bon pour le premier rang de son équipe. En 2018, l'arrière avait récolté un maigre 32 points. Une énorme progression pour le meilleur défenseur de l'Arizona.

Il restait donc deux trophées. Le Vézina remis au meilleur gardien de la ASHL et le trophée Hart remis au joueur le plus utile à son équipe, le MVP. Et pour ces deux honneurs, le gagnant fut sans surprise l'excellent gardien des Bruins de Boston, Josh Harding. Ce dernier est la principale raison pourquoi les Bruins ont remporté le trophée du Président la saison dernière. Il a été FABULEUX. Pour le trophée Vézina, Harding a devancé Jaroslav Halak du Canadien de Montréal et Carey Price des BlackHawks de Chicago tandis que pour le Hart, Josh a coiffé au fil d'arrivé Steven Stamkos, vainqueur l'an dernier et Cam Fowler des Ducks d'Anaheim.

C'est de cette façon que la séance de remise des trophées s'est déroulé. Josh Harding est le grand gagnant de celle-çi mais gageons qu'il échangerait tout ses trophée pour la Coupe Stanley... Peut-être l'an prochain qui sait?

Salut

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *