QUI VEUT DANSER AVEC MOI?

PAR PIERRE LEBRUN - Je ne sais pas comment décrire cette 8e saison de la ASHL. Elle a été phénoménal jusqu'à la toute fin. Le tout a été extrêmement excitant. Il n'y a pas à dire, la parité est vraiment le qualificatif premier de la ASHL, enfin. Comme preuve, trois des quatre demi-finalistes de l'an passé n'ont pas réussi a se qualifier pour la danse printanière cette saison. Même les champions en titre, les Red Wings de Detroit ne sont pas parvenus a jouer plus de 82 matchs cette année. C'est grandiose. Six formations qui ont joué les séries l'an passé sont déjà éliminé cette saison. Ce fut tellement serré. Au 82e match, il y avait toujours égalité entre les Panthers de la Floride et les Maple Leafs de Toronto. Les deux formations ont perdu leur dernier match. Les Leafs se sont inclinés 5-4 contre les Sabres de Buffalo après avoir mené 4-1 dans le match. Donc, Sunrise et Toronto ont terminé l'année avec 86 points chacun avec le même ROW ce qui départage l'égalité en temps normal. Nous avons dû allé aux résultats entre les formations pour savoir qui allait participer aux séries éliminatoires et qui allait jouer une belle ronde de golf. Il y a eu cinq matchs entre les deux équipes pendant la saison, trois à Toronto. Les Panthers en ont gagné trois sur cinq dont une en tirs de barrage. C'est finalement cette victoire qui fait en sorte que les Panthers de la Floride affronteront les Bruins de Boston en première ronde des séries. C'est triste pour Toronto mais il n'y a rien de mal à jouer au golf en avril. De plus, lors du tout dernier match de la saison de la ASHL, les Bruins de Boston ont vaincu les Penguins de Pittsburgh 4-3 pour dépasser le Lightning de Tampa Bay au classement général pour ainsi mettre la main sur le trophée des Présidents de la ASHL. Fait cocasse! L'an prochain, la ASHL va adopter une nouvelle formule pour les séries éliminatoires ce qui changera radicalement les affrontements du premier tour en série. La ASHL va revenir à l'ancien format intra conférence où que les champions de division seront automatiquement classé aux places #1 et #2 de la conférence. Cela va éviter que des formations comme le Lightning de Tampa Bay (2e au classement général) affrontera le Canadien de Montréal (3e au classement général) en première ronde des séries. Mais bon, ça, c'est l'an prochain. Voici mes prédictions pour la première ronde des séries éliminatoires.

Sans tambour, ni trompette, les Sénateurs d'Ottawa sont complètement revenus à la vie cette saison avec leur nouveau DG Bobby Tibodeau. L'équipe a récolté une très honnête récolte de 96 points. Le problème avec les Sénateurs est qu'ils évoluent dans la puissante division Atlantique, Les trois meilleurs formations de cette division ont terminé au trois premiers rangs de la ASHL. Les Sénateurs ont finalement terminé la saison à 14 points de la troisième place de la division et 10 points d'avance sur la 9e équipe de l'Est. Les Rangers de New York ont été la meilleure formation de la division Métropolitaine avec une récolte de 104 points. Toutefois, on ne sait pas qui de Jack Campbell ou Henrik Lundqvist va commencer la série devant le filet des Blue Shirts. Tout porte à croire que ce serait Campbell. Du côté d'Ottawa, il n'y a pas de question a se poser là dessus. James Reimer est l'homme de la situation. Ce dernier joue extrêmement bien depuis que les Sens ont fait son acquisition des Islanders de New York. Qui va l'emporter dans cette série? Les Rangers ont gagné trois de quatre affrontements entre les deux formations. C'est embêtant mais je crois qu'un gars comme Erik Karlsson sera déterminant dans cette série lui qui a connu une saison du tonnerre avec 70 points.
SÉNATEURS EN 7

La fameuse guerre de la Pennsylvanie est déclaré aujourd'hui. Les Penguins accueilleront les Flyers dans un duel de 4 de 7 qui promet énormément. Si les Penguins savent depuis plusieurs jours qui seront des séries grâce à une récolte de 97 points cette saison, ce fut un petit peu plus difficile pour les Flyers qui ont lutté vainement pour se qualifier avec une récolte de 89 points. Notez que les Sénateurs d'Ottawa, les premiers wild-card ont amassé plus de points que les hommes Peter Laviolette qui ont terminé la saison au 3e rang de la Métropolitaine. À Philadelphie, Claude Giroux est toujours aussi excellent lui qui a amassé 87 points cette saison. Aussi, Mathieu Veilleux a eu la main heureux avec ses nouvelles acquisitions Adam Larsson et Marcus Johansson qui jouent très bien depuis leur arrivée à Philadelphie. Devant le filet, Robin Lehner devrait débuter la série devant la cage mais Brian Elliot a de meilleurs chiffres que le suédois. Ce sera un dossier à suivre. À Pittsburgh, l'offensive peut venir de Derek Stepan, Alexander Ovechkin, Paul Stastny et Bryan Rust. Cody Franson fut une excellente acquisition également lors de la dernière date limite des transactions. Devant le filet, Cam Ward devrait être à la hauteur. Les Penguins ont gagné trois des cinq affrontements contre les Flyers cette saison.
PENGUINS EN 5

La finale avant la finale! Appelez cela comme vous le voulez mais cette série est une abération à mes yeux. Le problème cette saison est que les trois meilleures formations de la ASHL sont dans la même division. Alors, le Lightning de Tampa Bay, 111 points en saison affrontera le Canadien de Montréal, 110 points en première ronde. Ce sont les équipes classé au rang 2 et 3 du circuit BM qui s'affronteront. Ce sera de l'excellent hockey cependant. Le Lightning de Tampa Bay, c'est la machine offensive de la ASHL. Ils ont inscris pas moins de 298 buts cette saison. À Tampa, Steven Stamkos a été extraordinaire tout au long de la saison avec une récolte de 95 points dont 44 buts ce qui le place au premier rang des pointeurs de la ligue. À Montréal, la grande vedette Sidney Crosby sera absent pour la durée de la première ronde ce qui est une énorme perte pour le Canadien. Toutefois, le CH surf sur une séquence de sept victoires consécutives présentement. Le défenseur Alex Pietrangelo a été phénoménal cette saison avec une impressionnante récolte de 77 points, le plus haut chez le CH. Devant les filets, Jonathan Quick et Jaroslav Halak vont se livrer un duel très enlevant. Cette saison, le Lightning a gagné trois des cinq duels entre les deux équipes. Je pense fortement que l'absence de Sidney Crosby sera crucial dans cette série.
TAMPA BAY EN 6

ENFIN!!!! Les Bruins de Boston jouent enfin à leur niveau que les experts voient en eux. Cette saison a été miraculeuse pour le DG Alexandre Brabant. Son équipe a remporté le trophée des Présidents avec 113 points ce qui fait en sorte qu'ils affrontent au premier tour, les Panthers de la Floride qui ont récolté un maigre 86 points cette saison. Toutefois, je ne m'attend pas à ce que ce soit si facile pour Boston. Oui, les Bruins sont excellents. L'offensive vient de partout. Ça peut venir de Brad Marchand, Patrice Bergeron, William Nylander et Nico Hischier mais ça vient aussi de la part d'excellents défenseurs comme Charlie McAvoy, Derrick Pouliot et John Carlsson. Une belle équipe avec le meilleur duo de gardiens de la ligue en Josh Harding et Igor Shestyorkin. Une belle machine de hockey. Cependant, les Panthers forment une vraie mystère. Les nombreuses transactions effectuées par Mikaël Brassard ont peut-être briser la chimie de l'équipe mais sur papier, la formation fait peur. Si jamais les Nikita Kucherov, Dylan Larkin, Gabriel Landeskog, Adam Henrique, Brandon Sutter, Alexander Edler, Brent Burns et Tyler Seguin se décident à jouer en même temps, les Panthers peuvent très bien battre les Bruins. Avec un Matt Murray en forme devant le filet, tout peut arriver. Je vois quand même les Bruins l'emporter...
BRUINS EN 6

Dans la conférence de l'Ouest maintenant, deux équipes n'ayant pas participé aux séries l'an dernier s'affrontent au premier tour cette saison. Les Blues de St-Louis, 105 points, champions de la division Centrale accueilleront les Oilers d'Edmonton premier wild-card au premier tour. Les Blues ont connu une saison très bonne. Ryan O'Reilly, chef de file, a récolté un impressionnant total de 78 points cette année. Je vois bien Vladimir Tarasenko rebondir au cours de ses séries lui qui a été décevant avec 55 points cette saison. Toujours à St-Louis, leurs adversaires devront faire attention aux défenseurs John Klingberg, Jack Johnson et Alex Goligoski qui ont connu de grosses campagnes également. À Edmonton, nous avons vu le jeune prodige Rasmus Dahlin connaître une excellente première saison dans la ASHL. Toutefois, l'offensive de l'équipe canadienne repose sur le puissant trio formé de Taylor Hall, Jordan Eberle et Sam Gagner. Devant le filet, je donne l'avantage à Marc-André Fleury devant Tuukka Rask. En saison régulière, les Blues ont gagné deux des trois duels entre les deux équipes.
BLUES EN 6

Voilà une série qui attire mon attention dans l'Ouest. Deux belles équipes qui peuvent prétendre faire un bon bout de chemin en série selon moi. Les BlackHawks de Chicago, 97 points, accueilleront les Prédateurs de Nashville, 94 points, au premier tour. C'est en quelque sorte l'attaque des Hawks contre le défensive des Prédateurs. Ces derniers ont aligné la meilleure défensive de l'association de l'Ouest cette saison. Nous devons quand même leur donner. Leur top 3 à la ligne bleue est impressionnant formé de Romas Josi, Dmitri Orlov et Tyson Barrie. Leur nouveau gardien, Jonas Hiller fait également très bien le travail. Pour l'emporter, les Preds devront espérer que Nathan MacKinnon et Colin Wilson poursuivent leur bonne saison avec un support du vétéran Henrik Sedin. Du côté des Hawks, c'est toujours les mêmes. Jonathan Toews et Patrick Kane ont été de loin les meilleurs joueurs de l'équipe depuis la Xe année. Je pense également que Carey Price a ce qu'il faut pour amener cette formation très loin dans le tournoi. Olivier Coudé gère cette équipe de main de maître. Cependant, cette première ronde risque d'être chaudement disputée.
HAWKS EN 7

Avec 105 points, les Kings de Los Angeles sont les champions de l'association de l'Ouest car ils ont obtenu un meilleur ROW que les Blues de St-Louis. Au premier tour, ils affronteront les Saints de Seattle qui ont amassé 92 points cette saison. Les Kings, c'est l'affaire des défenseurs Drew Doughty et Kristopher Letang. Doughty a amassé un spectaculaire totale de 81 points cette saison contre 77 pour Letang. Jeff Skinner a été le meilleur chez les attaquants avec 77 points suivi par Anze Kopitar, 73 et Corey Perry 68. Souvent, les Kings ont été spectaculaire en saison régulière avant de décevoir en série éliminatoire. On espère que le DG Steeve Garneau va rectifier la situation. Je vois les Kings aller loin cette saison. Les Saints de Seattle ont bien bataillé toute la saison pour se hisser en éliminatoire. C'est une belle réussite pour Martin Mercier et sa formation. Il existe une belle profondeur au sein de cette équipe. Leur meilleur pointeur a été Patrik Berglund avec 61 points. Toutefois, on sait que Max Pacioretty, Seth Jones et Alexander Burmistrov peuvent être très dangereux. Devant les buts, je doute que Jacob Markstrom ou Frederik Andersen soient capable de faire le travail. Légère avantage a Michal Neuvirth des Kings.
KINGS EN 5

La dernière série du premier tour dans la ASHL opposera les Coyotes de l'Arizona qui accueilleront les Ducks d'Anaheim sous l'ère du nouveau DG, Dominik Cocozza. Les Coyotes de l'Arizona ont accumulé 101 points cette saison. Leur meilleur pointeur a été, étonnamment, le défenseur Zach Bogosian qui a surpris la planète hockey avec une impressionnante récolte de 75 points. Hampus Lindholm, 65 points et Travis Hamonic, 60 ont également été majestueux à la ligne bleue. John Tavares et Logan Couture ont été très bon avec 74 points chacun. Devant le filet, récemment acquis de Nashville, Pekka Rinne tarde à se mettre en marche avec sa nouvelle formation. Espérons pour les Coyotes que le vétéran se reprenne pendant la danse printanière. Du côté d'Anaheim, nous avons probablement le gagnant du trophée Hart en Cam Fowler. Ce défenseur a amassé pas moins de 89 points cette saison ce qui lui donne le 2e rang des pointeurs de la ligue. C'est incroyable. Un autre défenseur s'est illustré à Anaheim et c'est Justin Schultz qui a amassé 77 points. Matt Duchene et David Pastrnak ont été les meilleurs attaquants. Ce sera donc une série de défenseurs à mes yeux. Qui seront les meilleurs? Devant le filet des Ducks, on retrouve toujours et pour toujours, le bon vieux Ilya Bryzgalov. Cette saison, les Coyotes ont remporté trois des cinq duels contre les Ducks mais...
DUCKS EN 6

Bien entendu, ce ne sont que des rumeurs. Mais les séries seront extraordinaires comme à chaque année. Le hockey est si... ROMANTIQUE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *