COURSE COMPLÈTEMENT FOLLE DANS L’EST

PAR PIERRE LEBRUN - La saison de la ASHL tire à sa fin. Ce que je retiens est que c'est LOIN d'être terminé dans les deux conférences concernant la course aux séries éliminatoires. Donc, dans une série de deux articles, je vais vous énumérer du mieux que je peux les courses complètements folles dans les deux conférences. Commençons par la conférence de l'Est.

Tout d'abord, il faut noter que les Rangers de New York et les Penguins de Pittsburgh sont bien installés au deux premiers rangs de la division Métropolitaine tandis que les Bruins de Boston, Lightning de Tampa Bay et Canadiens de Montréal sont le puissant trio au sommet de la division Atlantique. De plus, les Sénateurs d'Ottawa sont bien installés au poste de première équipe repêché. Quel boulot qu'à fait Bobby Tibodo avec cette formation. de Ces six formations sont indélogeables d'ici la fin de la saison. Donc, nous avons la troisième place de la Métropolitaine ainsi qu'une place de "wild-card" de disponible.

COLUMBUS BLUE JACKETS - 75 pts - 71 rencontres
La nouvelle équipe de Connor McDavid a la chance de faire partie de la division Métropolitaine car ils ont un "spot" supplémentaire qu'elle peut viser. Les hommes de Dominique Ducharme sont présentement au troisième rang de la Métropolitaine avec 11 rencontres à disputer. Connor McDavid s'est très bien adapté à sa nouvelle formation et le duo de défenseurs offensifs composé de Keith Yandle et Kevin Shattenkirk est très dangeureux. Devant le filet, le québécois Kevin Poulin s'est imposé comme gardien #1 cette saison. Il a des chiffres très respectables. Une moyenne de but par match de 2,74 et un % d'arrêt de 0,914 ce qui est bon. D'ici la fin de la saison, les Jackets disputeront cinq rencontres à domicile et six à l'extérieur. Ce n'est pas des rencontres très facile pour la formation de l'Ohio. Deux rencontres contre les Rangers, deux autres contre les Sénateurs et un affrontement contre les Bruins et un autre contre les Penguins. Je les vois amasser 10 points dans cette fin de saison ce qui leur donnera une saison de 85 points.

FLORIDA PANTHERS - 73 pts - 71 rencontres
Au moment d'écrire ses lignes, les Panthers de la Floride sont au tout dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires. Bon dieu que c'est serré. Les hommes de Jon Cooper connaissent quelques ratés dernièrement mais sont toujours au plus fort de la course. Les nouveaux venus des dernières semaines commence à se dé-gêner dernièrement ce qui augmente la dangerosité de cette formation pour les autres équipes du circuit. Malgré les saisons décevantes de certains, l'équipe demeure très intimidante avec les présence de Kucherov, Larkin, Burns, Henrique, Sutter Landeskog, Edler et Seguin. Toutefois, c'est défensivement que c'est plus difficile pour les Panthers. Matt Murray ne connait pas une très bonne campagne mais l'acquisition des dernières semaines, Matt Hackett a connu quelques bonnes rencontres avec le Wild du Minnesota. Toutefois, je crois que l'équipe va continuer de faire confiance à Murray. D'ici la fin du calendrier régulier, la Floride jouera cinq matchs à la maison. Sur les 11 rencontres restantes, ils disputeront la victoire à deux reprises contre le Canadien de Montréal et les Penguins de Pittsburgh. Les Panthers affronteront même une fois les Rangers. Je les vois amasser 10 points d'ici la fin de la campagne ce qui leur conférerait un total de 83 points.

CAROLINA HURRICANES - 73 pts - 71 rencontres
Les Hurricanes ont une situation présente identique à celle des Panthers mais ils ont une victoire de moins dans le fameux ROW. Donc, présentement, ce sont les Panthers qui sont en série. Les Hurricanes, dirigés par Joe Sacco, peuvent encore très bien espérer faire partie du tournoi printanier. Offensivement, ce n'est pas une grande équipe. Leur meilleur pointeur est l'excellent défenseur Marc-Édouard Vlasic avec 56 points. Toutefois, la chimie semble très bonne au sein du groupe. Même si devant le filet, Calvin Pickard connait des difficultés, l'équipe est toujours dans la course. Les Hurricanes joueront cinq de leurs onze derniers matchs à la maison. Je pense que leur calendrier est favorable par rapport à ceux des Jackets et Panthers. D'ici la fin du calendrier régulier, les hommes de Joe Sacco joueront deux fois contre le Canadien de Montréal et une fois contre les puissants Bruins de Boston. Il y aura également une rencontre primordial contre les Panthers de la Floride. Je vois les Hurricanes amasser 11 points d'ici la fin du calendrier de la saison régulière pour un total de 84 points.

TORONTO MAPLE LEAFS - 72 pts - 70 rencontres
Nos champions 2017 de la Coupe Stanley ne sont pas morts. Avec un beau 12 matchs a jouer, tout est permis pour les hommes de Todd Richards. Les Leafs ont l'alignement pour être des séries mais pour une raison que j'ignore toujours, cette saison, l'attaque est en panne complète. Par chance, le suédois Niklas Backstrom est présent lui qui a cumulé 74 points depuis le début de la campagne. Sauf qu'après lui, il y a peu de chose à se mettre sous la dent. Les défenseurs Tobias Enstrom, Luke Schenn et Morgan Rielly sont au 2e, 3e et 4e rang chez les pointeurs de l'équipe. C'est pour vous dire à quel point l'attaque est décevante. Phil Kessel, Sebatian Aho, Mikko Rantanen et Brayden Schenn connaissent des campagnes décevantes. Toutefois, nous pouvons oublier le passé et se concentrer sur les douze prochaines rencontres à Toronto. Cinq rencontres seront disputés à Toronto. Les Leafs excellent à domicile. Les affrontements qu'ils ont au programme d'ici la fin de la saison sont loin d'être facile. Ils joueront deux fois contre les Prédateurs de Nashville et les Capitals de Washington qui sont également dans la lutte pour une place en série. Aussi, ils croiseront le fer contre le Canadien, le Lightning, les Sénateurs et les Bruins. La division Atlantique est de loin la meilleure de la ASHL cette saison. Je vois les Leafs amassé 12 points d'ici la fin de la saison ce qui porterait leur total à 84 points.

WASHINGTON CAPITALS - 72 pts - 73 rencontres
Le mega plan de rajeunissement entamé par Joey Pronovost il y a des années semble enfin porter ses fruits à Washington. Même si les séries sont pratiquement impossible, il y a toujours de l'espoir chez les Caps et nous pouvons saluer le bon travail fait par le DG. Le point négatif présentement à Washington, c'est qu'il reste seulement neuf rencontres à jouer. L'équipe est mené par l'excellent défenseur offensif Ryan Ellis qui trône au sommet des pointeurs de son équipe. Je pense que l'erreur qui a été effectué par Brent Sutter est qu'il a donné trop de matchs au substitut Pavel Francouz lui qui a disputé 30 matchs. Sauf que cela pourrait faire en sorte que Braden Holtby soit en pleine forme pour cette fin de campagne. L'avantage que les Capitals ont est qu'ils disputeront six de leur neuf derniers affrontements à domicile. Parmi leurs gros matchs d'ici la fin, les Caps affronteront le Lightning, les Sénateurs et le Canadien mais ses plus grosses parties seront contre les Maple Leafs. Le Capitals accueilleront les Leafs à deux reprises d'ici la fin de la saison. Je vois les Capitals aller chercher 10 points d'ici la fin de la saison pour un total de 82 points.

PHILADELPHIE FLYERS - 71 pts - 69 rencontres
Les nouveaux Flyers, plus jeunes, dirigés par Mathieu Veilleux et Peter Laviolette seront au plus fort de la course d'ici la fin de la campagne. Ils ont présentement 71 points mais ont toujours 13 rencontres à disputer. L'équipe a changé radicalement depuis que l'ancien DG, Jonathan Légaré a quitté pour diriger les nouveaux Golden Knights de Vegas. Toutefois, ça ne veut pas dire que les Flyers ont régressé. Le nouveau DG à rajeunit l'équipe mais est demeuré compétitif. Claude Giroux est toujours aussi fort avec ses 72 points en 68 rencontres. Veilleux a également eu la main heureuse avec ses nouvelles acquisitions cette saison. Adam Larsson a 7 points en 5 rencontres, Marcus Johansson 5 points en 4 matchs, Jonathan Ericsson 10 points en 21 parties et Max Domi 16 points en 24 affrontements. Bref, de belles acquisition pour les Flyers. Les 13 rencontres qui s’en viennent pour les Flyers ne seront pas de tout repos. 2 rencontres contre les Sénateurs, Maple Leafs et Canadiens et des rencontres contre Tampa Bay, Columbus et Floride. Je vois les Flyers amasser 14 points d'ici la fin de la saison pour un grand total de 85 points.

NEW JERSEY DEVILS - 70 pts - 71 rencontres
Les Devils du New Jersey ont craqué et échanger un des meilleurs joueurs au monde, Connor McDavid. Toutefois, le retour reçu par Yannick Ferland a été énorme. Les Devils sont encore dans la course aux séries éliminatoires mais entendons-nous, ce serait un miracle si ils parviennent à se hisser dans le tournoi printanier. Avec onze rencontres à faire, les hommes de Bruce Cassidy accusent un retard de trois points sur la dernière place donnant accès aux séries éliminatoires mais avec le nombre d'équipe devant eux au classement, ce sera extrêmement difficile. Le meilleur joueur de l'équipe est le défenseur Jacob Troub qui trône au sommet des pointeurs de l'équipe de Newark. Toutefois, Jack Eichel semble se plaire dans son nouvel environnement lui qui a amassé 5 points en autant de matchs depuis son arrivé de Columbus. Sergei Bobrovsky, payé à gros prix l'an dernier, connait une bonne saison mais devra augmenter ses performances si il espère participer aux playoffs. Le calendrier, d'ici la fin de la saison, des Devils est favorable. Ils joueront deux rencontres contres les Blue Jackets et les Hurricanes et à une reprise devant les Penguins de Pittsburgh. Je les vois amasser 13 points lors de cette séquence ce qui leur donnerait un total de 83 points.

Avec 68 points en 72 parties, les Nordiques de Québec et les Sabres de Buffalo sont pratiquement certains d'être éliminés des séries. Les finalistes de la dernière Coupe Stanley ont connu toute sorte d'ennuis cette saison. Avec 60 points, les Islanders de New York sont bons derniers de la conférence et devrait lutter pour Jack Hughes ou Kappo Kakko.

Donc, selon notre classement, ce serait les Blue Jackets de Columbus et les Flyers de Philadelphie qui prendraient les deux dernières places donnant accès au tournoi printanier. Toutefois, ce n'est qu'une prédiction. Beaucoup de choses peuvent survenir d'ici la fin de la présente saison.

Salut !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *