ÉCHANGER VOTRE PREMIER CHOIX POURRAIT HANTER VOTRE ÉQUIPE!

À l'aube de la date limite des transactions, on peut imaginer que certaines équipes envisagent de monnayer leur 1er choix au repêchage pour acquérir un joueur d'impact qui leur aidera à atteindre les séries ou bien se donner de meilleures chances pour remporter les grands honneurs. Déjà, les Bruins ont bougé en troquant leur choix de première ronde pour Jamie Benn.

Mais échanger son premier choix est toujours risqué. L'aide immédiate est toujours bénéfique pour une équipe, mais peut s'avérer éphémère. Certaines sélections tardives de premier tour peuvent venir hanter les DG qui les ont sacrifiés.

Sur ce, voici le top 5 des joueurs éligibles en fin de rond du prochain repêchage qui pourraient faire regretter des DG!

Alex Newhook, C

Présentement listé au 25e rang de ma liste, Newhook brûle présentement la BCHL avec 102 points en 53 parties. Il sera de Boston College dans la NCAA l'an prochain et on peut s'attendre à des prouesses offensives. Un certain Jamie Benn avait inscrit 65 points en 53 matchs dans la BCHL lors de son année de repêchage... Depuis, cette ligue retient l'attention des recruteurs.

Brett Leason, C

Qui ne peut pas remarquer un centre de 6'5 et 198 livres? Leason a été ignoré au repêchage de 2018. Cette année, il fait regretter ceux qui l'ont laissé passer et est maintenant considéré en première ronde, même s'il aura 20 ans à la fin avril. Ses 86 points le place dans le top 10 des pointeurs de la WHL, et il a été l'une des forces de l'équipe canadienne junior cet hiver.

Alex Vlasic, D

Le cousin de Marc-Édouard Vlasic est toute une pièce d'homme à 6'6 et 192 livres. Même s'il n'a pas encore la mobilité qu'on aimerait voir, on sait pertinemment que les défenseurs peuvent prendre un peu plus de temps à se développer. Vlasic pourrait devenir un défenseur "big minute", très efficace dans toutes les facettes de son jeu.

Bobby Brink, RW

Classé au 26e rang, Bobby Brink nous rappelle un certain Johnny Gaudreau, un petit joueur très dangereux en bas de la ligne bleue. Dans la USHL, il présente une moyenne de points supérieure à Johnny Hockey, qui évoluait dans la même ligue lors son année de repêchage. Le surnommera-t-on Bobby Hockey?

Samuel Poulin, LW

Le 3e québécois listé suivant Pelletier et Lavoie démontre déjà du leadership au sein du Phoenix de Sherbrooke. Il est le meneur offensif de son équipe avec 70 points en 63 parties. Il s'attire les éloges depuis qu'il joue midget AAA, alors qu'il était qualifié de joueur exceptionnel, ayant joué dans cette catégorie à 14 ans.

Sur ce, bonne date limite des transactions à tous, et soyez très prudents avec vos futurs actifs au repêchage!!!

Craig Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *