AUX DÉFENSEURS DE S’EXPRIMER!

PAR PIERRE LEBRUN - Salut à tous! Ça fait longtemps! Je n'étais pas fâché après vous, rien. J'admirais seulement le magnifique spectacle que la ASHL nous donne à l'occasion de sa huitième année d'existence. Nous en avons vécu des choses en huit ans. Nous avons eu les années miraculeuses d'Anze Kopitar, Jeff Skinner et Corey Perry avec les Kings de Los Angeles, nous avons eu la domination d'Erik Karlsson, des Sénateurs d'Ottawa, parmi les défenseurs du circuit et plusieurs autres histoires croustillantes. Dans une ASHL avec beaucoup plus de parité depuis quelques années, une chose me saute aux yeux pour la saison 2018-2019, l'éclosion des défenseurs du circuit Bras-Gin. Dans les dernières années, il y avait Erik Karlsson, Justin Schultz, Drew Doughty et Kristopher Letang qui s'illustraient le plus dans la colonne des points chez les arrières mais cette année, beaucoup de défenseurs connaissent des saisons offensives impressionnantes.

Au moment d'écrire ses lignes, trois défenseurs de la ASHL sont sur un rythme qui leur permettra d'obtenir un point par match à la fin de la saison ce qui est exceptionnel. Sans surprise, Erik Karlsson des Sénateurs d'Ottawa qui, depuis le début de la saison a amassé 38 points en 37 rencontres. Globalement, Karlsson a été celui qui a démontré la plus belle constance offensive parmi les défenseurs de la ASHL depuis les début de la ligue il y a huit ans. Les deux autres sont les deux meilleurs défenseurs, en point, de la ligue en ce moment. Nous parlons de Cam Fowler des Ducks d'Anaheim avec 45 points en 44 matchs ainsi qu'Alex Pietrangelo du Canadien de Montréal qui a cumulé depuis le début de la saison 44 points en 43 rencontres. Au niveau de la ligue au complet, ces deux défenseurs sont classés au 8e et 13e rang des pointeurs ce qui est assez impressionnant merci. Il y a effectivement d'autres défenseurs offensifs qui connaissent de bonnes saisons. Nous avons qu'à penser à Drew Doughty et Kristopher Letang des Kings qui ont 40 et 39 points respectivement, à Justin Schultz des Ducks avec 39 points également. Malgré la saison difficile des Islanders de New York, Michael Del Zotto trouve quand même le moyen de s'illustrer avec 38 points. Contrairement aux Islanders, les Coyotes de l'Arizona connaissent une saison au-delà des attentes jusqu'ici et c'est en grande partie à leur "big three" à la ligne bleue. Si Hampus Lindholm (35 points) est réputé pour être un défenseur offensif, c'est tout le contraire pour Zach Bogosian et Travis Hamonic. Toutefois, ces deux défenseurs connaissent des campagnes offensives exceptionnelles. Bogosian a, jusqu'ici 42 points tandis qu'Hamonic en a amassé 38 dont 10 buts.

Il y a plusieurs autres défenseurs qui s'illustre comme le dernier récipiendaire des trophées Norris et Paul Coffey, P.K. Subban du Lightning qui a amassé 35 points. Le suédois Victor Hedman semble se plaire à côté de son compatriote Erik Karlsson à Ottawa. Le gros suédois a récolté 37 points depuis le début de la campagne. Il y en a plusieurs autres comme Cody Franson des Nordiques de Québec qui a 36 points depuis le début de la saison. Avec son contrat qui vient à échéance à la fin de la saison jumelé à la saison plus que moyenne de son équipe, il sera un joueur intéressant pour les équipes en série d'ici la fin de la campagne.

Je n'ai pas réellement d'explication concernant la hausse de production chez les défenseurs cette saison. Cependant, je trouve que cela ajoute du piquant à la ASHL et c'est seulement positif.

Nous nous reparlons probablement d'ici la date limite des transactions.

Salut !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *