Saison 2018-2019 – Division Atlantique

PAR DARREN DREGER - Plusieurs surprises se sont produites en 2017-2018 dans la Division Atlantique et les changements que chacune des équipes ont subis pourraient bien nous en réserver à nouveau quelques-unes cette année. Sans attendre voici le survol des formations de la Division Atlantique.

Bruins de Boston
Les Bruins n’ont terminé qu’à 3 petits points d’une place en série. Même si ce constat aurait pu faire pencher la balance vers des améliorations importantes afin de ne pas échoué à nouveau cette saison, la direction a pris la décision inverse. En oubliant quelques changements mineurs, seule la venue d’Andrej Sustr (Montréal) à titre de 6e défenseur pourrait être digne de mention. Malgré cela, les Bruins devraient être dans la course. Mon Verdict : Hors des séries

Sabres de Buffalo
Après un lent début de saison, la troupe de Joel Quenneville a trouvé le moyen de terminer la saison au 2e rang de la division. Malgré cela, ils se sont avoués vaincus en 6 rencontres face aux Nordiques. Suite à cette élimination hâtive, les Sabres ont procédés à plusieurs changements, mettant entre autre la main sur les défenseurs Mark Giordano (Nashville), Victor Hedman (Los Angeles) et David Savard (Los Angeles), ainsi que sur les attaquants Kyle Okposo (St-Louis) et Kyle Turris (Caroline) en retour de James Wisniewski, Brent Seabrook et Vincent Trochek. Est-ce que ces changements seront payants? Nous le sauront bien assez tôt. Mon verdict : En Série

Panthers de la Floride
Ayant atteint la finale de conférence en 2016-2017, les espoirs étaient grands en Floride, mais l’équipe n’a jamais réussi à décoller ratant les séries par 8 points. L’équipe a par contre procédé à des changements intéressants durant l’été. D’abord Vadim Shipachev a vu son lourd contrat être racheté. Ensuite les Panthers ont parlés au 2e rang lors du repêchage, ajoutant du même coup le jeune Andrei Svechnikov. Le défenseur Vyacheslav Voynov (Colorado) ainsi que les attaquants Tyler Toffoli (Columbus) et Andrew Ladd (Agent Libre) s’ajoutent également. Mon verdict : Hors des séries

Canadiens de Montréal
La puissante machine du CH a connue des ratés la saison dernière terminant au dernier rang dans l’Est, 30e au total. Le DG Brassard s’est mis au travail durant l’entre saison afin de ne pas revivre cette même situation. Les défenseurs Brent Seabrook (Buffalo) et Xavier Ouellet (Colorado) ainsi que l’attaquant Zach Parise (Seattle) ont été ajouté à la formation alors que seul JC Lipon a quitté le navire. Ensuite lors des agents libres, Montréal a fait signé une entente des plus lucrative au gardien Jaroslav Halak, celui-ci touchera 12 000 000$ pour les 4 prochaines saisons. Mon verdict : En Série

Sénateurs d’Ottawa
Après une première moitié de saison des plus encouragente, les pauvres Sénateurs se sont écroulés pour rater à nouveau le bal printanier. Depuis la fin de la saison dernière l’équipe a changé plus souvent de Directeurs Général (3 fois) qu’ils ont précédé à des transactions (1 seule fois) envoyant Tom Wilson à Pittsburgh en retour, entre autre, de Dany Heatley. Souhaitons un peu de stabilité à 3e étage. Mon verdict : Hors des séries

Nordiques de Québec
Les Nordiques ont profités de la déchéance des certains de leurs rivaux la saison dernière pour pointer au 3e rang de la division. Ils ont ensuite de façon successive éliminés les Sabres, le Lightning et les Devils pour se frotter aux Red Wings en finale. Malgré une bonne bataille, les partisans de la vieille Capitale n’auront pas eu la chance de voir les leurs l’emporter enfin. L’équipe a profité de la saison estival pour mettre fin aux contrats de David Booth, Joe Thornton et Dave Bolland ainsi que mettre la main sur Derrick Brassard (Seattle) et procédé aux signatures d’Alex Killorn et Jake Muzzin, des changements intéressants. Mon verdict : Hors des séries

Lightning de Tampa Bay
Quand on parle des surprises la saison dernière, les Bolts en font impérativement partie. En plus d’accéder aux séries pour la première fois de l’histoire de la ASHL, ils ont profité de la déconfiture de certaines formations pour se hisser au tout premier rang de la division Atlantique. Leur parcours en série a par contre été plutôt court, pliant l’échine face aux Nordiques en 2e ronde. Les changements ont été rare cet été à Tampa, les arrivées d’Andrei Kostitsyn (Calgary) et de Michael Grabner (Philadelphie) n’est pas un chamboulement énorme. Mon verdict : En série

Maple Leafs de Toronto
Le DG Tremblay l’avait dit lorsque son équipe a été sacré championne en 2017, le plan a été devancé. Et bien les changements qui ont été fait par la suite aura eu raison de la dernière saison, eux qui ont été exclus des séries. Ayant accordés pas moins de 246 buts, les Leafs ont mis fin à leur relation avec Andrew Hammond et mettant sous contrat Steve Mason. Seul changement d’importance, est-ce que ce sera suffisant? Mon verdict : Hors des séries


1- Buffalo
2- Montréal
3- Tampa Bay
4- Québec
5- Boston
6- Floride
7- Toronto
8- Ottawa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *