L’IMPORTANCE DES CHOIX DE PREMIÈRE RONDE !

PAR PIERRE LEBRUN - Le repêchage de la ASHL approche à grand pas. C'est samedi, en direct de Roberval, que les DG's de la ASHL se rencontreront pour les deux premières rondes de ce repêchage. À toutes les années, il y a le même refrain. Plusieurs équipes préfèrent échanger leurs choix au repêchage afin d'améliorer leur équipe sur le présent au lieu de repêcher et travailler avec de jeunes joueurs. Dans mon article, je veux vous parler de l'importance de ces choix au repêchage. Regardez la manière dont les Ducks d'Anaheim repêchent depuis quelques saisons sans parler des Maple Leafs de Toronto, du Canadien de Montréal et quelques autres équipes. On bâti une équipe gagnante par le repêchage. Outre les Penguins de Pittsburgh, champion de la Coupe Stanley en 2016, tous les autres champions de la ASHL sont des formations qui ont tendance à garder leurs choix au repêchage.

REPÊCHAGE DE 2012
Lors du repêchage de 2012, le Lightning de Tampa Bay avait sélectionné Alex Galchenyuk au tout premier rang. Cet habile attaquant vient de connaître une solide saison de 74 points au côté de Steven Stamkos. Au 5e rang, les Maple Leafs de Toronto avaient repêché le défenseur Morgan Rielly. Aujourd'hui, Morgan a son impact sur les Leafs et est même champion de la Coupe Stanley. Immédiatement après, les Hawks repêchaient Filip Forsberg. Je sais bien que le suédois n'est plus avec les Hawks mais ces derniers l'ont échangé contre un certain Carey Price. Je dis ça comme ça... Là je vous entend me dire, "Ouais mais ça c'est des choix top 10 bla bla bla". Au 19e rang, les Nordiques de Québec mettaient la main sur un certain gardien russe, Andrei Vasilevsky. Aujourd'hui, ce gardien est vu comme l'un des meilleurs de sa profession au monde. Les Nordiques ont perdu en finale de la Coupe Stanley dernièrement. Je dis ça comme ça...

REPÊCHAGE DE 2013
EXCELLENTE CUVÉE! Faites vos devoirs et renseignez-vous. Cette année là, les Red Wings de Detroit avaient repêché le foudroyant Nathan MacKinnon au tout premier rang. Fait cocasse, les Wings ont rapatrié l'attaquant des maritimes au dernier "trade deadline" et le résultat: ils ont soulevé la Coupe Stanley. Au deuxième rang, les Devils du New Jersey avaient sélectionné le grand défenseur Seth Jones. Aujourd'hui, il sort d'une saison de 48 points (Excellent pour un défenseur) et est de loin le meilleur défenseur de l'équipe. Au sixième rang, ce fut une des meilleurs sélection du repêchage quand l'Avalanche du Colorado a repêché Sean Monahan. Ce dernier est déjà depuis 3-4 ans, le meilleur joueur de l'Avalanche. Au 15e rang, les Leafs ont repêché le gardien Zachary Fucale... ah non, ça c'est vraiment un mauvais choix...

REPÊCHAGE DE 2014
En 2014, les Sabres de Buffalo sélectionnait le défenseur Aaron Ekblad au tout premier rang. Il a été échangé aux Canucks de Vancouver cette saison contre, notamment, Ryan Johansen. Au deuxième rang, les Stars jetaient leur dévolu sur l'allemand Leon Draisaitl. Aujourd'hui, Leon est un des meilleurs joueurs de l'équipe et il vient de connaitre une saison de 69 points. Notez les sélections de Nikolaj Ehlers, 11e et Dylan Larkin 15e. Ça c'est seulement les joueurs dites "vedette" ou en devenir mais plusieurs choix de première ronde deviennent d'excellents joueurs très utiles aux différentes formation.

REPÊCHAGE DE 2015
EXCELLENTE CUVÉE! La meilleure des 15 dernières années selon moi. On se souvient tous que les Devils du New Jersey ont sélectionné Connor McDavid au tout premier rang. Jack Eichel fut sélectionné par les Blue Jackets tout juste après la superstar. Ces deux joueurs seront dans un avenir très rapproché deux des meilleurs joueurs de la ASHL. Parmi les autres bons choix de cette première ronde, Mikko Rantanen par les Maple Leafs de Toronto, Mitch Marner par les Ducks d'Anaheim au 8e rang, Ivan Provorov par les Rangers au 10e rang, Zach Werensky par les Panthers de la Floride au 11e tour, Mathew Barzal par les Stars de Dallas au 13e rang, Kyle Connor par les Ducks d'Anaheim au 16e tour, Travis Konecny par les Rangers au 19e rang et Andrew Hammond par les Leafs au 24e tour qui a gagné la Coupe Stanley avec eux. Ce sont tous des joueurs qui connaissent ou connaîtront du succès avec leurs équipes respectives très bientôt.

REPÊCHAGE DE 2016
Dans les repêchages plus récents, il est plus difficile de déterminer qui a été un bon ou mauvais choix. Toutefois, en 2016, les Prédateurs de Nashville ont surpris plusieurs experts en sélectionnant le franc tireur Patrick Laine au tout premier rang. Ce dernier est un véritable "shooter" et connaîtra beaucoup de succès dans la ASHL. Les Red Wings de Detroit en ont profité pour sélection Austin Matthews au deuxième rang. Les autres excellents choix de cette première ronde ont été Jesse Puljujarvi, 3e par les Blues, Matthew Tkachuk, 4e par les Ducks, Pierre-Luc Dubois, 5e par les Flames, Matt Murray, 6e par les Panthers, Mikhail Sergachev, 7e par les Capitals, Jakob Chychrun, 8e par le Lightning, Clayton Keller, 9e par les Blues, Tyson Jost, 13e par les Wings, Samuel Girard, 16e par les Leafs, Charles McAvoy, 17e par les Bruins, Alex DeBrincat, 22e par les Coyotes et Sam Steel, 24e par le Canadien de Montréal. J'espère que toutes ces noms vous parle.

REPÊCHAGE DE 2017
Il est encore trop tôt pour discuter de ce repêchage. Toutefois, Nico Hischier, repêché premier par les Bruins de Boston vient de finir sa saison recrue avec une très respectable récolte de 41 points. Nous disons beaucoup de bien de Miro Heiskanen repêché 2e par les Ducks. Même chose pour Nolan Patrick, 3e par les Wings. Plusieurs autres bons espoirs ont été repêché l'an dernier en première ronde comme Cale Makar, Elias Pettersson et plusieurs autres.

Où est-ce que je veux en venir avec tout ça? Je pense que c'est un message aux DG's pour les inciter à garder leurs choix de première ronde dans les repêchages de la ASHL. Pas obligé d'être dans le top 10 pour repêcher une star. Plusieurs DG's mentionnent le pas connaître assez les jeunes joueurs. Eh bien, des gens dans l'entourage de la ASHL sont là pour vous aider. Il a des DG's qui disent qu'ils ne sont pas patients. J'ai deux conseils pour eux. 1-Pratiquer votre patience. Cela aidera non seulement votre rendement dans la ASHL mais aussi, vous aidera a supporter votre femme et/ou enfants qui ils vous chialent après car vous passez trop de temps devant l'ordinateur à lire des rapports de recruteurs pour certains espoirs. 2-Repêcher des espoirs amènent UNE EXCELLENTE voire même LA MEILLEURE monnaie d'échange. Prenons exemple sur les Ducks d'Anaheim qui est de loin l'équipe qui repêche le mieux dans la ASHL. À la dernière date limite des transactions, Charles Lassonde, DG de l'équipe, voulait acquérir Evgeni Malkin des Bruins de Boston. Avec tous leurs espoirs dans leur banque de prospects, ils avaient les outils nécessaires pour conclure une transaction bonne pour les deux formations, William Nylander, Dillon Dube et Ryan Donato, trois espoirs que les Ducks ont repêché eux-mêmes. Une équipe qui n'avait pas ou peu d'espoirs attrayants n'avait pas les munitions pour acquérir le grand joueur russe.

Petite pointe envers mon ami Charles Lassonde, méfiez-vous toujours quand vous échangez vos choix aux Ducks car ce choix pourrait devenir une future star tellement les Ducks repêchent bien. J'espère que cela fera changer la vision de certains envers le repêchage. La ASHL est une ligue en santé. Alors, vous aurez le temps amplement de voir vos choix au repêchage fouler la patinoire d'une des 32 formations de circuit, un jour.

Salut !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *