CARRÉ D’AS

PAR FRANÇOIS GAGNON - Voilà enfin le moment tant attendu. Quatre équipes faisant parties du carré d’as s’affronteront dans leur conférence respective afin de déterminer qui seront les finalistes qui s’affronteront en grande finale de la coupe Stanley. Un carré d’as que l’on pourrait qualifier de surprenant, mais chaque équipe y a mérité sa place. Cette année, nous avons droit à des séries très riches en surprises. Chaque affrontement de deuxième tour éliminatoire s’est décidé en sept parties. C’est donc dire que toutes les équipes ont pu croire jusqu’à la toute fin en leur chance de poursuivre leur parcours éliminatoire. Voici donc, pour une troisième fois, mes prédictions.

Conférence de l’Est

Nordiques de Québec et Devils du New Jersey :
Yanick Ferland m’a encore fait mentir. Ses Devils ont éliminé les Penguins en sept parties. Olivier Madgin m’a lui aussi fait mentir. Ses Nordiques sont sortis victorieux en sept rencontres contre le Lightning. C’est une finale de l’Est inattendue qui laissera place au spectacle. Il m’est possible de dire que cette année tout peut arriver. Pour cette finale, je prends le «guess» de me positionner du côté des bleus. Je ne crois pas que Yannick sera facile à vaincre. Cette finale à le potentiel de s’étirer jusqu’à la toute fin, c’est-à-dire au septième match. Je tiens quand-même à féliciter les dg de ses deux formations pour avoir atteint cette finale. Peu de gens, y compris moi, les voyait s’affronter en finale de l’Est.
Nordiques en 7

Conférence de l’Ouest

Red Wings de Détroit et Kings de Los Angeles
Je dois souligner ici encore une fois que Jean-Philippe Vandal m’a surpris en atteignant la finale de l’Ouest et c’est tout en son honneur. En discussion avec mon collègue Pierre Lebrun, notre discussion s’est conclue sur l’affrontement des Wings et des Hawks. Nous nous sommes entendus pour dire que le vainqueur de cet affrontement aura sa place en finale de la coupe Stanley. Il ne faut toutefois rien enlever à Steeve Garneau et ses Kings, qui sont sortis vainqueurs en sept rencontres face aux redoutables Ducks. Je crois que cette finale, comme celle de l’Est sera tout autant éreintante. Il est encore une fois difficile de prendre position. Comme mentionné plus haut, je crois que les Wings réussiront encore une fois à surprendre pour participer à la finale, mais ils se mesureront à un vilain et coriace adversaire avec les Kings avant d’atteindre le but ultime.
Red Wings en 6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *