TROPHÉES – L’ANNÉE DES LEAFS

PAR SCOTT BURNSIDE

[LAS VEGAS] La saison 2016-2017 de l’ASHL fût sans doute l’une des plus excitante. Nous avons eu droit à des surprises du début de la saison jusqu’à la fin de la saison. Nous avons pu voir de nombreux jeunes joueurs éclore lors de cette 6e saison d’existence du circuit Bras-Gin de plus, ne nombreux vétérans se sont encore une fois illustrer. Cependant, toute ces belles histoires sont maintenant choses du passer alors que la 7e saison de l’ASHL arrive à grand pas, mais avant tout l’ASHL tenait à célébrer ces joueurs lors de l’annuel remise des trophées qui se tenait à Las Vegas.

D’entré de jeu, le commissaire Simon Brassard a présenté un discours de bienvenus aux joueurs, amis et aux fans. Il a tenu à remercier les fans pour leur soutient à l’ASHL, sans eux la ligue ne démarquerait pas au sein des autres sports majeurs. Le co-commissaire Olivier Madgin a quant à lui annoncer les gagnants que l’on connaissait d’emblés :

COUPE STANLEY: MAPLE LEAFS DE TORONTO
PRINCE DE GALLES: MAPLE LEAFS DE TORONTO
CLARENCE CAMPBELL: FLAMES DE CALGARY
TROPHÉE DU PRÉSIDENT: PENGUINS DE PITTSBURGH
CONN SMYTHE: TOBIAS ENSTROM (TOR)
ART ROSS: NIKLAS BACKSTROM (TOR)
PLUS/MOINS: ALEXANDER OVECHKIN (PIT)
WILLIAM JENNINGS: CAM WARD (PIT)
MAURICE RICHARD : NIKITA KUCHEROV (SJ)
ROGER CROZIER: CAM WARD (PIT)

Le moins que l’on puisse dire c’est que les Maple Leafs de Toronto ont brillé cette saison. Mais l’acquisition de Tobias Enstrom fût un point tournant majeur dans leur parcours jusqu’au Saint Graal. Niklas Backstrom était vraisemblablement en mission cette saison, il a mené la ligue aux chapitres des points et mener son club en série d’après saison.

La soirée a débuté avec la remise des trophées de la ligue américaine. D’abord le trophée Johnny Bower remis au gardien le plus performant du circuit. Mike Murphy des Checkers de Charlotte, Jeff Frazee des Bruins de Providence étaient en nomination. Cependant, c’est le gardien des Admirals de Milwaukee, Chet Pickard qui a été sacré gagnant. Pickard a brillé en disputant 79 matchs, tout en remportant 50 de ceux-ci. Ce dernier a maintenu une moyenne de 2,42 buts par match et pourcentage d’arrêts de 908.

Le second trophée remis pour les joueurs évoluant dans le circuit mineur fut le Eddie Shore. Plusieurs défenseurs ont été dominants dans le circuit, mais ce sont ces trois candidats qui se sont le plus illustrés. Gregory Beron des Olympiques de Gatineau et Marcus Patterson du Moose du Manitoba étaient en liste pour le prix, cependant c’est Jonas Brodin des Devils d’Albany qui est reparti avec le trophée. On peut dire que Brodin a lancé un message clair aux dirigeants des Devils qu’il avait sa place dans l’ASHL.

Le dernier trophée décerné au volet de la ligue américaine est le trophée Jody Gage remis au joueur le plus utile de l'AHL. Le gardien Jeff Frazee des Bruins de Providence et Peter Trainor des Admirals de Milwaukee étaient les finalistes. C’est plutôt le montréalais, Angelo Miceli du Moose du Manitoba qui est reparti avec le trophée. Miceli a mené son club en série, tout en terminant au premier rang des pointeurs de l’AHL avec 106 points. À voir si sera assez pour convaincre le futur directeur gérants des Jets de Winnipeg de lui donner un poste dans la grande ligue.

La soirée étant bien commencée et la foule bien réchauffer, la ligue a fait place au vrai spectacle, alors qu’on a entamé la remise des trophées de l’ASHL avec le Bill Masterton remis au plus beau retour. David Booth des Blues de Saint-Louis, Brian Bickell des Oilers d’Edmonton étaient tout deux en nomination. Cependant, le trophée fût remis à Nick Foligno des Nordiques de Québec. Ce dernier avait obtenu 14 points la saison dernière, cette saison il a relevé sa marque à 50 points. Ces derniers devront poursuivre leur travail si leur équipe respective veut continuer leur progression.

Par la suite, il était venu le temps de présenter le trophée Sam Pollock remis au directeur gérant de l’année. Plusieurs directeurs gérants méritaient leur place dans cette catégorie étant donné leur excellent travail avec leur formation respective. Les trois nominé pour cette catégorie soit Sébastien Tremblay des Maple Leafs de Toronto, Alex See-Cret des Flames de Calgary et Daniel Mercier des Sharks de San Jose. Les trois ont accomplis un travail incroyable cette saison, cependant c’est Sébastien Tremblay qui s’est démarqué lorsqu’il a fait l’acquisition de Tobias Enstrom.

Suite au trophée pour le directeur gérant de l’année, c’était autour des gardiens de buts d’être célébré avec la présentation du trophée Vézina. Trois gardiens ont littéralement tirés leur épingle du jeu cette saison, on n’a qu’à penser à Jonathan Quick des Blues de Saint-Louis, Cam Ward des Penguins de Pittsburgh et Andrei Vasilevskiy des Nordiques de Québec. Le gardien de la ville de l’acier Cam Ward est reparti avec le trophée. Avec ces 37 victoires, et un pourcentage d’arrêt de 930. Il était très difficile d’être plus dominant.

Devant chaque bon gardien, il y a une brigade défensive qu’il lui permet de faire le travail. Le trophée James Norris est remis au meilleur défenseur de la ligue. En nommination pour ce trophée, on retrouve Justin Schultz des Ducks d’Anaheim, Erik Karlsson des Sénateurs d’Ottawa et Roman Josi. C’est Justin Schultz des Ducks d’Anaheim qui a mis la main sur le trophée du meilleur défenseur de la ligue. Schultz a terminé la saison avec 36 points et un différentiel de +24. Il a été l’un des artisans de la remonté des Ducks jusqu’en série d’après saison.

Quant au suédois Erik Karlsson, il n’est pas reparti bredouille alors qu’il a mis la main sur le trophée Paul Coffey remis au défenseur offensif de l’année. Avec ces 58 points le général des Sénateurs rend plusieurs attaquants jaloux de sa production offensive. On retrouvait en nomination dans cette catégorie le défenseur des Ducks d’Anaheim Cam Fowler et le défenseur des Islanders de New York Michael Del Zotto. Ces trois défenseurs se sont tous bien démarquer avec leurs équipes différentes.

Sans entraîneur, il serait difficile pour les joueurs de gagner des championnats, quelques pilotes se sont démarqués cette saison. En nomination pour le Jack Adams, l’entraineur des Blues de Saint-Louis Dave Cameron, Ron Wilson des Flames de Calgary et Dan Bylsma des Penguins de Pittsburgh. Avec ces 43 victoires et c’est 101 points Dave Cameron a mis la main sur le prestigieux trophée remis à l’entraîneur de l’année.

Chaque année, de nouveaux joueurs font leur entré dans l’ASHL. Cette année plusieurs jeunes joueurs se sont démarqué et ont changé le visage de leur formation respective. Cependant, trois jeunes joueurs se sont ont sortis du lot et son en nomination pour le trophée Calder remis à la recrue de l’année. Le premier choix au dernier repêchage Patrick Laine des Predators de Nashville et le second choix Auston Matthews des Red Wings de Détroit ont été nomminé. Cependant, c’est le québécois Émile Poirier des Islanders de New York qui a mis la main sur le trophée Calder.

Le trophée King Clancy a été décerné au vétéran Zdeno Chara ce dernier a eu un impact sur la performance des Flames de Calgary. Chara était sans aucun doute le leader des Flames de Calgary. On retrouvait Sidney Crosby des Canadiens de Montréal et Luke Schenn des Leafs de Toronto. Quant au trophée Frank J.Selke remis à l’attaquant défensif de l’année, Jonthan Toews des Blackhawks de Chicago a remporté le prix, en nomination l’attaquant il y avait l’attaquant des Sharks de San Jose Nikolai Kulemin et des Islanders de New York Luke Adam.

Plusieurs attendaient ce moment avec impatience, alors qu’on apprenait les nominés pour le trophée Hart remis au meilleur joueur de l’ASHL. Niklas Backstrom qui a connu une saison incroyable terminant au premier rang des pointeurs de l’ASHL. L’attaquant russe des Penguins de Pittsburgh Alexander Ovechkin qui a terminé au 2e rang des pointeurs de l’ASHL et mené son équipe à une participation aux séries d’après saison. Le 3e nominé fut le jeune attaquant russe des Sharks de San Jose, Nikita Kucherov qui a propulsé son équipe en série. Suite aux votes, Nikita Kucherov fût déclaré grand gagnant.

Suite à la remise des trophées, les dirigeants de l’ASHL ont présenté les deux équipes d’étoiles de la ligue.

1ère équipe d’étoile :
Alexander Ovechkin (PIT) – Nicklas Backstrom (TOR) – Nikita Kucherov (SJ)
Erik Karlsson (OTT) – Justin Schultz (ANA)
Cam Ward (PIT)

2e équipe d’étoile :
Tyler Ennis (BUF) – Sidney Crosby (MTL) – Colin Wilson (NSH)
Kevin Shattenkirk (CLB) – Cam Fowler (ANA)
Andrei Vasilevskiy(QUE)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *