Top 15 – Agents libres



[Par SCOTT BURNSIDE] Le moins que l’on puisse dire, la dernière saison de l’ASHL fût l’une des plus excitante tant pour les partisans, les journalistes ou les joueurs. On parle d’une saison remplie de surprise alors que plusieurs puissances des dernières saisons n’ont pas su répondre aux attentes. Par le fait même, je tiens à féliciter les Maple Leafs de Toronto et leur directeur gérant Sébastien Tremblay pour cette belle victoire, clairement il le mérite.

Cependant, aujourd’hui je ne suis pas ici pour vous venter l’excellent travail de Sébastien Tremblay, mais pour vous parler de la prochaine séance des agents libres, alors que plusieurs joueurs pourraient changer d’organisation. Lorsqu’on s’attarde à la liste des joueurs qui seront libres, on se dit que ce ne sera pas une période qui changera le visage d’une formation comme la fait Calgary l’an dernier. Je vous propose un top 15 des agents libres qui susciteront le plus d’intérêt de la part des diverses formations du circuit Bras-Gin.

15 – Jimmy Hayes, Devils du New Jersey
Il serait étonnant que Jimmy Hayes soit de retour avec les Devils du New Jersey, l’an dernier il a passé la saison entière dans le club école. Il a eu une saison honnête avec une récolte de 37 points en 81 matchs. Cependant, je crois que cet ailier droit format géant pourrait une excellente proie pour une équipe se cherchant de la profondeur sur la 4e ligne. Hayes est un joueur ayant de bonnes habiletés offensives et peux pratiquer un style plus physique. À 27 ans, la croisé des chemins arrive rapidement, si il se réveille, il peut s’avérer une bonne police d’assurance. Personnellement, je crois qu’il signera un contrat au alentour de 900 000$ pour 1 an.

14- Patrick Eaves, Maple Leafs de Toronto
Patrick Eaves a passé la majeure partie de la saison à Roberval dans le club école, cependant il pourrait s’avérer une bonne police d’assurance pour les équipes de bas classement. Personnellement, Eaves pourrait être un excellent mentor pour plusieurs jeunes joueurs de l’ASHL. Il s’avère un joueur complet et ayant une excellente éthique de travail. Il se trouvera sans aucun doute du travail la saison prochain et ce a un faible salaire. Il voudra sans doute prouver à l’équipe qui lui offrira une chance qu’il peut encore donner du bon hockey.

13 – Alexander Steen, Islanders de New York
Alexander Steen est un excellent joueur de soutien, l’an dernier il a bien répondu aux attentes chez les Islanders de New York. En 82 rencontres, il a obtenu 26 points, tout en conservant un différentiel positif de 1. Le suédois, se trouvera assurément du travail rapidement et pourrait évoluer sur un 3e trio. À 33 ans, il lui reste encore 2 ou 3 saisons pouvant offrir un rendement intéressant à la formation. Touchant un salaire de 4,3M$, je vous prédis une baisse de salaire dans son cas. Cependant avec le marché relativement élevé des dernière année, il pourrait toucher autour de 3M$.

12- Oskars Bartulis, Flyers de Philadelphie
Le défenseur des Flyers de Philadelphie a connu une saison en déca des attentes terminant la saison avec un différentiel de -26. Cependant, il a tous les atouts pour exceller avec une formation de haut niveau. Bartulis est reconnu pour ces qualités défensives, sa mobilité pourraient jouer contre lui au cours des prochaines saison, cependant il s’avère un excellent défenseur pour compléter un top 6.

11- Zac Dalpe, Kings de Los Angeles
Un as des mises en jeu ce Dalpe, ayant maintenu une moyenne supérieure à 50% lors de ces saisons au New Jersey, son pourcentage d’efficacité a diminué quelques peu une fois rendu à Los Angeles. Zac Dalpe est un joueur qui aidera les formations ayant des problèmes aux cercles des mises en jeu et pour le désavantage numérique. Pour moi, Dalpe sera l’un des joueurs de soutien les plus en demande lors de cette période d’agent libre, car il est réellement un spécialiste. Et je ne serais pas surpris de le voir signer une entente de plus de 2M$ par saison. Dalpe est pour moi le centre de 3e trio par excellence de cette période d’agent libre.

10- Brian Boyle, Avalanches du Colorado
Le centre format géant de l’Avalanche du Colorado, Brian Boyle, sera aucun doute l’une des vedettes de cette période d’agent libre. La réputation qu’il traine fera de lui, l’un des joueurs qui suscitera le plus d’intérêt de la part des autres directeurs gérants du circuit. Son efficacité aux cercles des mises en jeu et son jeu défensif feront de lui, un homme riche. De ce que j’ai pu savoir, c’est qu’il était très en demande lors de la période des transactions, cependant l’Avalanches croyaient en ces chances et ont donc refusé de le transiger. Il sera très en demande au cours de l’été.

9- Jakub Kindl, Islanders de New York
Le défenseur des Islanders est selon moi l’un des joueurs le plus intéressant chez les défenseur, et je ne serais pas surpris qu’il signe un contrat de plusieurs saisons autour de 5M$ par saison. Kindl a connu une année plus difficile cette saison, cependant l’année précédente, il avait obtenu 20 points, tout en maintenant un différentiel positif, l’an dernier sa production a coupé de moitié, mais il a conservé un différentiel positif avec une formation ayant connu de la difficulté. Kindl est selon moi une carte cachée pour plusieurs formations voulant se rendre le plus loin possible durant la dance printanière.

8- Kevin Klein, Maple Leafs de Toronto
Kevin Klein a été un élément important pour les Maple Leafs de Toronto lors de leur conquête de la coupe Stanley. Je ne serais pas surpris qu’il resigne dans la ville reine, cependant il est pour moi l’un des défenseur les plus intéressant sur le marché. Il est de loin l’un des défenseurs le plus polyvalent disponibles. Sa mobilité et son caractère offensif deviennent des éléments très intéressants pour plusieurs formations. Klein sera un défenseur en demande son âge de 32 ans est un facteur jouera quant à la duré du contrat.

7- Alexei Emelin, Canadiens de Montréal
Alexei Emelin sera agent libre et intéressera plusieurs formations, il est très rare d’avoir un défenseur de son style sur le marché. Son jeu robuste, sa mobilité et sa capacité à faire une bonne première passe font de lui un défenseur très complet pour le marché. Pour moi Emelin sera l’un des joueurs qui obtiendra un trop gros salaire pour ce qu’il offrira comme performance, mais si un directeur gérant est capable de le signer à son juste salaire, il pourrait s’avéré une excellente signature pour la formation. Un retour avec les Canadiens de Montréal est fort possible dans son cas.

6- Joe Thornton, Jets de Winnipeg
Big Joe en est à ces derniers miles dans l’ASHL les rumeurs veulent qu’il retourne jouer en Suisse. Cependant, Thornton sera un des centres en demande pour la prochaine saison et croyez-moi, il veut rien de moins qu’une coupe Stanley. Cependant, il n’est plus le Joe Thornton des belles années, il a littéralement ralenti au cours des dernières saisons, mais s’avèra utile pour une équipe de premier plan qui se cherche de la profondeur.

5- Kris Russell, Nordiques de Québec
Le petit défenseur a offert de belles performances avec les Bruins de Boston et s’est avéré une bonne acquisition pour les Nordiques de Québec. À 29 ans, il intéressera plusieurs formations pour ces qualités offensives et sa mobilité. Il est évident qu’il obtiendra une augmentation de salaire. Si on se base aux dernières années sa réputation de défenseur offensif pourrait être très payant pour lui. Ne soyez pas surpris si son salaire frôle le 5M$ par saison. Pour moi se serait beaucoup trop, mais le marché est fait comme ça !

4- Pavel Datsyuk, Flyers de Philadelphie
Pavel Datsyuk pourrait quitter vers la KHL cet été, le russe l’a mentionné à quelques reprises lors de la dernière saison. Cependant, s’il décide de rester plusieurs clubs seront intéressés à ces services. À 38 ans et un salaire de 7M$, on peut s’attendre à une légère baisse, mais tout porte à croire qu’avec sa récolte de 40 points en 54 matchs, le magicien sera l’un des hommes le plus en demande de cette période des agents libre. Advenant, que Datsyuk signe en Amérique du Nord, il ira avec une formation qui réellement une chance de gagner la coupe Stanley, mine de rien il en est à ces derniers miles dans l’ASHL.

3- Andrew MacDonald, Canadiens de Montréal
Andrew MacDonald est pour moi le défenseur le plus intéressant disponible dans cette période des agents libres. À 31 ans, il aura une bonne augmentation de salaire, tout comme Russell, il pourrait et devrait faire sauter la banque. Avec ces 22 points l’an dernier, je ne serai pas surpris qu’il se fasse offrir un contrat à la Matthew Carle autour de 5,5M$ par saison. L’agent de MacDonald le sait très bien que son client sera en demande en pourrait en profiter pour créer une surenchère. Ne soyez aucunement surpris s’il son contrat ne fasse aucun sens pour vous, on a vu plusieurs défenseurs signer au cours des dernières années.

2- Patrick Sharp, Sharks de San Jose
Pour moi Sharp est l’un des joueurs disponibles les plus intéressants. Avec sa saison, de 62 points l’an dernier, il peut encore offrir un apport offensif à l’équipe qui lui offrira sa chance. L’ailier sera l’un des joueurs les plus en demandes au cours de l’été. À 35 ans, il signera sans doute une entente de 2 à 3 ans, et maintiendra son salaire de 6M$. L’an dernier Sharp avait mentionné qu’il voulait gagner une autre coupe Stanley avant de se retirer, son agent tâtera le terrain chez des formations ayant un potentiel de gagner.

1- Andrew Cogliano, Ducks d’Anaheim
Andrew Cogliano a connu des saisons exceptionnelles, cependant il a ralenti la saison dernière comme la majorité des joueurs des Ducks avec une récolte de 45 points en 82 matchs. Personnellement, Cogliano serait ma cible, si j’étais directeur gérant d’une formation. Sa rapidité et ces habilités offensives font de lui un joueur excitant à voir jouer. De plus, il est un joueur très complet pouvant évoluer à toutes les positions offensives, Cogliano signera une importante entente étant donnée la faible quantité de joueurs disponible ayant un excellent flair offensif.