ET TOUT ÇA SE TERMINE EN SEPT RENCONTRES!

PAR PIERRE LEBRUN - C'était digne d'un scénario d'Hollywood. La ASHL luttait depuis sa création a devenir une ligue où la parité régnait. Après 6 ans, nous pouvons dire mission accomplie. Nous avions deux finalistes qui n'avaient pas participé aux séries éliminatoires la saison dernière. En plus de cela, nous avions une finale toute canadienne entre les Maple Leafs de Toronto et les Flames de Calgary et les deux formations nous ont offert un spectacle digne de ce nom. Sept rencontres, quatre en prolongation dont une en 2e période de surtemps, six matchs décidés par l'écart d'un seul but avec un septième match âprement disputé à Calgary remporté par les Leafs 4-2 après avoir tiré de l'arrière 2-3 dans la série.

Le tour de force qu'ont accomplie les Maple Leafs est tout simplement phénoménale. Tout d'abord, ils se sont qualifiés en série en tant que "Wild-card". De plus, les hommes John Anderson ont remporté trois séries (dont la finale) après avoir tiré de l'arrière 0-2 dans leurs séries. Ils ont à leur tableau de chasse le Canadien de Montréal, les Nordiques de Québec, les Panthers de la Floride et maintenant les Flames de Calgary.

Avant de soulever la Coupe Stanley, les commissaires de la ASHL ont annoncé que le défenseur Tobias Enstrom a remporté le trophée Conn Smythe remis au meilleur joueurs des séries éliminatoires. Sébastien Tremblay, DG de l'équipe, va passer pour un véritable héro car il a fait l'acquisition du défenseur en fin de saison des Jets de Winnipeg. En 25 rencontres dans le tournoi printanier, Enstrom a amassé 3 buts et 16 mentions d'aides pour 19 points. Une récolte formidable pour un défenseur.

Rendons également hommage aux Flames de Calgary d'Alex See-Cret. Critiqué pendant une bonne partie de la saison sur le fait que son équipe surjouait, il a fait démentir tous ses détracteurs en guidant son équipe en grande finale et passer à un cheveux de soulever le trophée de Lord Stanley. L'avenir est désormais très rose à Calgary. Les jeunes comme Thomas Hertl et Teuvo Teravainen ont connu des séries exceptionnelles. Bravo à eux.

Notez que ce sont les Bruins de Providence, club-école des Bruins de Boston qui ont remporté la Coupe Calder en sept matchs contre les Chiefs de Laval (Ducks d'Anaheim). Ces derniers avaient gagné les trois premières rondes en 4 matchs. Félicitation aux Bruins.

La suite des choses maintenant, la remise des trophées devraient avoir lieu d'ici deux semaines. Dans quelques semaines aura lieu le repêchage 2017 de la ASHL. Les Bruins de Boston, ayant remporté la loterie, opteront pour Nico Hischier ou Nolan Patrick?

On s'en reparle!
Félicitation aux Leafs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *