UNE PREMIÈRE RONDE RENVERSANTE!

PAR PIERRE LEBRUN - Je dois vous dire que je suis sur le cul. Nous savions tous que cette saison dans la ASHL était spéciale, que toutes les équipes étaient capable de se battre entre elles. Mais à ce point? La première a fait tomber plusieurs grandes équipes de la ligue en commençant par les champions en titre et vainqueur du trophée du Président, les Penguins de Pittsburgh qui ont baissé pavillon en cinq rencontres contre les Panthers de la Floride. Trois de ces rencontres se sont décidées en prolongation. Le Canadien de Montréal que plusieurs voyait comme un sérieux prétendant au trophée de Lord Stanley s'est fait montrer la sortie en six matchs contre les Leafs de Toronto après avoir tiré de l'arrière 0-3. Les Coyotes de l'Arizona ont réalisé selon moi LA SURRISE de cette première ronde en éliminant les grands favoris de cette année, les Ducks d'Anaheim dans un septième match en Californie en prolongation après avoir perdu les matchs #3,4,5. Tout ça pour vous dire que le tableau est maintenant extrêmement ouvert. Voici mes prédictions pour la deuxième ronde...

Dans l'Est, les grands gagnants sont les Flyers de Philadelphie qui pensaient bien affronter les Penguins mais finalement, ce sera les surprenants Panthers de la Floride. Les deux équipes seront reposés ayant mit fin à la première ronde en 5 matchs. Difficile de parier contre les Flyers avec un Claude Giroux et Patric Hornqvist qui jouent leur meilleur hockey et un Marek Mazanec qui continue de surprendre la planète hockey. En Floride, nous avons un Vadim Shipachev qui s'est enfin décidé à jouer du hockey. Les Jonathan Huberdeau et Vladimir Tarasenko ont connu une première ronde remarquable. C'est vraiment dur à se prononcer sur cette série mais il a comme une petite voix qui me dit que ça pourrait bien être l'année des Flyers mais attention aux Panthers qui seront à surveiller pour les années à venir. Ils sont tellement jeunes.
FLYERS EN 6

Le Canadien de Montréal et les Sabres de Buffalo sont des habitués de cette finale de la division Atlantique. Mais cette saisons, ils se sont fait carrément tassés par les Nordiques de Québec et les Maple Leafs de Toronto. Encore une fois, je trouve vraiment difficile de me prononcer sur cette série. Plusieurs joueurs ont produits chez les Leafs en première et l'acquisition tard en saison de Tobias Enstrom s'avère une transactions qui rapporte énormément à l'équipe de l'Ontario. À Québec, l'équipe a facilement écarté les Sabres en six rencontres mais quelle saison que connait Andrey Vasilevskiy. Je pensais à la base qu'il allait connaitre davantage de difficultés en série lui qui a connu une saison d'enfer. Eh bien non, il continue sur son rythme. Moyenne de 1,71 et % d'arrêts de ,935 en six parties en première ronde. C'est incroyable...
NORDIQUES EN 7

Les Prédateurs ont remporté le titre de la division Centrale cette saison mais en ont eu plein les bras contre les BlackHawks en 1ere ronde les battant en 7 longues parties se faisant même faire un 9-1 au passage. Bref, pas grand chose de très convaincant. De l'autre côté, l'Avalanche du Colorado qui a complètement détruit les Blues de St.Louis en un minimum de quatre rencontres. J'aime cette équipe du Colorado avec un Jaroslav Halak pratiquement invincible depuis le début des séries et leur production offensive est très diversifié. Les Preds seront peut-être un peu amochés de leur première ronde. Toutefois, je lève mon chapeau au jeune prodige Patrick Lane qui a obtenu sept points en autant de matchs depuis le début des séries. L'Avalanche a toutefois gagné 4 des 5 rencontres entre les deux formations cette saison.
AVALANCHE EN 6

Voilà deux formations qui ne cessent de m’impressionner. Les Coyotes sont aller surprendre les Ducks à Anaheim lors d'un gros match #7 tandis que les Flames ont écarté les Sharks de San Jose en cinq rencontres quand je pensais que les requins allaient gagner. Savoir que l'une de ces deux équipes sera en demi-finale est une grande réussite pour la ASHL. Encore une fois, les Flames n'ont pas de chiffres à tout cassés mais gagnent leurs matchs. Leur duo Frans Nielsen-Nicklas Bergfors semblent être très solide. Du côté de l'Arizona, la GRANDE surprise de cette première ronde est sans aucun doute Jarome Iginla. Celui qui a été réclamé au BALLOTTAGE en fin de saison s'est carrément relancé en amassant 8 points en 7 rencontres. Quelle acquisition du DG Bourrassa. Cette saison, les Coyotes ont remporté 5 des 7 rencontres entre les deux équipes et n'ont jamais perdu en temps réglementaire... Intéressant...
COYOTES EN 5

Voilà mes prédictions pour la ronde #2. En espérant connaître plus de succès que lors du tour précédent.

N'oubliez pas que... les hockey est si romantique!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *